Opportunités d’investissement

Un fossé à combler dans le secteur hôtelier en Afrique

Kasada vise à conduire le changement dans le secteur hôtelier africain en comblant l'écart entre l'offre et la demande dans la région. En dépit d'une forte croissance démographique qui a permis d'élever les niveaux de consommation et de production, le marché de l'hôtellerie en Afrique subsaharienne reste relativement peu développé par rapport à des marchés similaires.

Le manque d’infrastructures hôtelières et la faible pénétration de marques internationales diversifiées telles que celles du portefeuille mondial de marques d’Accor sont un frein pour les déplacements et l'activité commerciale non seulement des voyageurs locaux, mais aussi des voyageurs internationaux. Plus de la moitié de l'offre hôtelière de la région s'est concentrée sur l'hébergement haut de gamme destiné à une clientèle internationale. Il en résulte une forte demande d’hôtels économiques et moyens de gamme de qualité pour les voyageurs africains et internationaux, qui n'est pas encore satisfaite.

Créée dans le but de répondre à cette demande, Kasada, avec son approche innovante et multidisciplinaire, se consacre au nécessaire développement de l’hôtellerie en Afrique subsaharienne.

Segments de marché inexploités

L’offre actuelle ne répondant pas aux besoins de la classe moyenne :
L'hôtellerie haut de gamme et de luxe représente 55% de l'offre actuelle contre 45% pour l'hôtellerie économique milieu de gamme (1)

Haut de gamme
Economique et milieu de gamme

Les marques internationales représentent 10-12% de l'offre en Afrique subsaharienne contre 23% au niveau mondial (2)

(1) Les marques internationales représentent 10-12% de l'offre en Afrique subsaharienne contre 23% au niveau mondial
(2) Sur la base de 23 villes d’Afrique subsaharienne de niveau 1, selon le rapport de Collier International "The African Opportunity" de 2016.
Source : Colliers International, rapport MKG